England Strikes Back ! Le retour des malts Crisp

Publié le , par Juls
Catégories :
Malt Crisp

Si le mois de mars est synonyme de retour du printemps, chez Rolling Beers il signifie surtout le retour des malts Crisp ! Après plusieurs mois d’absence, les malts anglais de chez Crisp reviennent enfin en France. Maris Otter extra pale, Amber malt, Brown malt, Naked oats… Tous font leur retour. Et comme si c’était pas suffisant, on a décidé d’ajouter pas mal de nouveautés maltées du catalogue Crisp !

La malterie Crisp

Considéré comme le meilleur fournisseur de malt du Royaume-Uni, Crisp produit du malt de brassage depuis 1870. Installée dans le comté de Norfolk à Great Ryburgh, cette malterie produit aujourd’hui 425 000 tonnes de malt par an.

En plus d’un maltage « standard » rapide et similaire aux autres malteries, Crisp propose également un maltage traditionnel. Depuis peu, Crisp a créé la gamme « Heritage ». En fait, elle reprend le maltage original des frères Smith, créateurs de la malterie. A l’époque, le malt était fait au sol. Il était ensuite passé dans un four traditionnel à température douce pendant 3 jours. Ce processus confère un gout plus profond au malt.

N’hésitez pas à faire un tour sur leur site !

Les nouveautés Crisp qui rentent en stocks

L’équipe de la malterie en 1901

Du classique dans un premier temps

Si vous voulez brasser 100% anglais, ce sera désormais possible car les équivalents de certains malts Weyermann font leur entrée chez nous.

Pour une bonne porter traditionnelle, on pourra compter dans nos rayons le Black malt (1350 EBC), le Chocolate malt (1000 EBC) et le roasted barley unmalted (1350 EBC). Un petit nouveau, sans équivalent, fait également son entrée, le Low colour chocolate malt (500 EBC). Il confère un arôme de chocolat délicat et n’a pas l’astringence des malts plus foncés.

Coté malt caramel, le Light Crystal Malt (150 EBC) rejoint nos rangs. Les sucres cristallisés lui confèrent une intense saveur de caramel et une teinte rougeâtre. Ce malt correspond particulièrement bien aux bières bitters.

Un autre nouveau bien pratique pour les bières à faible gravité sera le Dextrin Malt (35 EBC). Il s’utilise un peu comme le Carapils dans la mesure ou il va venir améliorer la tenue de mousse. Au delà de ça, ses dextrines vont apporter du corps et de la rondeur à la bière sans ajouter trop d’alcool.

Concernant les malts de base, s’ajoutent le Best Ale Malt (6EBC) et son dérivé Extra pale malt (3 EBC) parfaits pour les lager ou pour mettre en avant les houblons.

Les originaux

Enfin, certains malts de chez Crisp ne présentent aucun équivalent chez les autres malteries.

Le Chevalier Heritage Malt (6 EBC) maltée de façon traditionnelle. Il a été la première variété locale sélectionnée dans la malterie originale dès 1870. Variété reine de l’orge anglaise de 1820 à 1920, elle offre un coté malté profond encore plus intense que celui d’un Maris Otter.

Le Plummage Archer Malt (4 EBC) est pour la malterie, la première orge obtenue par croisement à être commercialisée. A l’instar des premières IPA, ce malt sera l’allié idéal au caractère audacieux des houblons fruités et aromatiques.

Et Enfin, le No 19 Maris Otter Malt (6EBC). Malté de façon traditionnelle, il en résulte une saveur plus profonde que le Maris Otter touraillé de manière plus conventionnelle.