Pourquoi le barboteur ne bulle pas ?

Fréquemment, les brasseurs amateurs sont amenés à se poser cette question là. La levure a été ajoutée dans le fermenteur après une journée de brassage et pourtant, le barboteur ne fait pas de bruit.

Voir les barboteurs

Quelles sont les différentes raisons qui pourrait causer ce silence ?

1. Vérifier l'étanchéité absolue

La plupart du temps, c'est un couvercle mal clipsé ou un barboteur mal intégré qui font que le CO² s'échappe ailleurs. Dans cette situation, il est inutile de s'alarmer puisque la fermentation peut se dérouler parfaitement sans qu'il n'y ait aucun bruit

2. La température d'inoculation

à quelle température les levures ont-elles été inoculées ? Trop chaud et le brasseur aura peut-être tué les micro-organismes. Trop froid et les levures dorment peut-être. Il faut bien vérifier la température nécessaire pour la souche de levure choisie, attendre d'être à cette température là pour inoculer et maintenir du mieux que possible cette température pendant la fermentation primaire.

3. Le temps de latence (lag time)

pour démarrer, les levures ont besoin d'un petit peu de temps. Temps durant lequel elle respire l'oxygène dissout dans le moût, c'est la phase d'aérobie des levures. Il est normale d'observer un temps de latence de 6h minimum jusqu'à parfois même 18h avant d'observer les premières bulles. Il est donc nécessaire d'attendre 24h avant de s'inquiéter de l'absence de bulles dans le barboteurs. Ceci démontre aussi l'importance d'une bonne aération du moût avant l'inoculation.

4. Vérifier la viabilité des levures

Dans le cas de levure liquide tout particulièrement mais parfois aussi pour les levures sèches, il faut bien vérifier la date de péremption du sachet. Les levures liquides doivent être conservées au froid et ont une durée de vie très courtes. Il est parfois nécessaire voire conseillé de faire un pied de cuve pour augmenter le taux d'inoculation des levures. Il peut même être judicieux de vérifier au microscope la taux de viabilité des levures pour calculer précisément le bon taux d'inoculation.

Ma bière fermente-elle correctement ?

Ceci devrait être la vraie question. Le barboteur est un des signaux qui peut témoigner d'une fermentation active et c'est vrai que ce bruit est caractéristique pour le brasseur. Cependant, un barboteur qui ne fait pas de bruit n'est pas forcément le signe d'une mauvaise fermentation.

Observez plutôt ce qu'il se passe à la surface de votre fermenteur lors de la fermentation d'une bière de fermentation haute (ale). Si la mousse (krausen) est bien présente, il n'y a aucune inquiétude à avoir, la fermentation se déroule parfaitement bien. En cas d'absence de mousse après 48h, les doutes sur un mauvais démarrage de la fermentation peuvent être considérés comme avérés. Cette mousse doit au fur et à mesure de la fermentation s'estomper pour sédimenter en bas du fermenteur et former une lie.

Voir les barboteurs

Source : wikimedia