Comment filtrer les houblons en pellets ?   

Les pellets se désagrègent très facilement et passent souvent à travers les filtres utilisés par le brasseurs, que ce soit une chaussette, un sachet ou un hop spider. Comment se débarrasser de ces pellets tenaces ?

Après l'ébullition

A la fin de l'ébullition, il est possible de réaliser un tourbillon que l'on appelle plus communément whirpool. Cette étape consiste simplement à créer un vortex puis à laisser le moût reposer pendant 20 minutes. Ceci précipitera les particules de pellets au fond et au centre de la cuve d'ébullition créant ainsi un cône. Il faut ensuite veiller à soutirer le moût en douceur pour ne pas briser ce dépôt avec l'aspiration. Lorsque la bière sera entièrement transférée en cuve de fermentation, il restera au fond de la cuve le petit cône de pellet certainement mélangé avec certaine protéines de malt coagulées.

Pendant le dry hopping

La meilleure des filtrations en cuve de fermentation est la garde à froid. Le froid a tendance à faire chuter les particules solides en fond de cuve. Dès que la fermentation est terminée, il est alors préférable de réaliser une garder à froid pour faire précipiter les pellets dans la levure en fond de cuve. Il suffira ensuite de soutirer la bière en douceur avant le conditionnement pour se débarrasser de ces résidus de levures et de houblon. Notez cependant que même sans garder à froid, les pellets devraient tout de même précipiter en fond de cuve avec le temps.

Contrairement aux cônes, les pellets sont légèrement plus complexe à filtrer. Mais ils ont malgré cela tendance à chuter très facilement en fond de cuve dès lors qu'ils sont imbibés de bière.