Personnalisations:

Matières premières et ingrédients de la bière

Matières premières

Toutes les matières premières nécessaires au brassage de la bière. Nous proposons une large gamme de houblon, de malt et de levure pour concevoir, créer et brasser vos propres recettes de bières.

Plus

Sous-catégories

  • Malts et céréales Malts et céréales

    Malts, flocons et autres céréales non maltées pour la fabrication de bière.

  • Houblons Houblons

    Houblon en cônes (fleurs) ou en pastille (pellets) conditionnés sous-vide dans des sachets aluminisés à 5 couches pour une protection longue durée (barrière protection à l'oxygène, aux UV et à l'humidité).

  • Levure Levure

    Levures pour la fermentation de la bière. Les levures consomment le sucres du moût pour créer de l'alcool et du dioxyde de carbonne (CO²). C'est grâce aux levures que l'on obtient la bière telle qu'on la connait tous.

  • Additifs Additifs

Quels sont les ingrédients de la bière ?

Pour concevoir de la bière, il faut quatre ingrédients principaux : eau, malt, houblon et levure.
Nous proposons une large gamme de types de malts, de variétés de houblons et de souches de levures pour vous permettre de customiser vos bières.
Mais ce n'est pas tout, nous proposons également tous les additifs nécessaires ou souhaitables au brassage (clarifiant, copeaux, sucres, minéraux...).


Eau

minéraux

L'eau est l'ingrédient principal de la bière. Si nous ne commercialisons pas d'eau, nous proposons tout le nécessaire pour que le brasseur puisse manipuler le contenu minéral de son eau. Selon les régions, ce contenu est totalement différent. Certaines eau sont très douce, d'autres très alcaline. Pour brasser certains styles de bière, il est conseillé d'adapter le contenu minéral de votre eau de brassage. L'ajout de sels minéraux permet d'effectuer ces adaptations pour réussir une bière parfaite.

Voir les additifs


Céréales crues et maltées

céréales

Les céréales permettent au brasseur d'obtenir du sucre qui sera mis à disposition des levures qui elles-mêmes créeront votre bière. Si l'orge est la céréale la plus commune, il est également possible d'utiliser du blé, du seigle, de l'avoine, du maïs ou tout autre type de céréales. Pour brasser de la bière, il est nécessaire d'utiliser des céréales maltées. Celles-ci contiennent les enzymes nécessaires à la transformation de l'amidon en sucres fermentescibles. Pour brasser, il est donc impératifs d'utiliser ce que l'on appelle communément des malts de base qui apporteront leurs sucres et leurs enzymes préconçus par le malteur pour le brasseur. Parmi les malts de bases, on compte notamment le :

  • Malt Pils
  • Malt Pale
  • Malt Maris Otter
  • Malt Munich

Pour customiser le goût de sa bière, le brasseur peut ensuite choisir parmi de nombreuses familles de céréales :

  • Des malts torréfiés
  • Des céréales crues (orge non maltés, blé cru...)
  • Des flocons (maïs, avoine, orge, froment...)
  • Des malts caramélisés

De nombreuses possibilités pour le brasseur pour jongler entre différents paramètres (goût, mousse, corps de la bière etc).

Voir les céréales


Houblon

houblon

Les variétés de houblon à travers le monde sont extrêmement nombreuses. On en compte plus d'une centaine. Chaque houblon donnant à la bière un goût unique. On considère souvent le houblon comme l'équivalent du cépage tant l'influence du sol sur une même variété est bluffante. Il est important de savoir que le houblon influence le goût de la bière de deux façons : il influence son amertume et ses arômes. Certains houblons étant plutôt dédiés à amériser la bière tandis que d'autres serviront plutôt à aromatiser la bière. Heureusement, nous avons sélectionnés pour vous les meilleurs houblons du monde entier pour pouvoir créer des recettes selon vos envies. Que vous préfériez un houblon noble européen au caractère épicé et floral ou bien plutôt un houblon du nouveau monde au caractère fruité et tropical.

Voir les houblons


Levure

levure

La levure est la signature de la bière. S'il existe une infinité de levure sur Terre, les laboratoires ont isolés et mis à disposition certaines souches de levures pour les brasseurs. Tandis que leur influence sur le brassage est vieille comme la bière, l'Homme a pris conscience très tard de son existence, ce n'est qu'à la fin du 19ème siècle que la levure dans la bière ne reconnue. Depuis, de l'eau a coulé sous les ponts et les laboratoires ont domptés plus d'une 50aines de souches avec lesquelles le brasseur peut s'amuser. Chacune d'entre-elles est unique et confère des arômes plus ou moins prononcés. Les levures belges par exemple sont bien connues pour laisser des traces importantes de leur passage, conférant ainsi à la bière des arômes de fruits ou d'épices délicieux. D'autres levures sont plus discrètes et se contenteront de faire le travail de fermentation laissant la gloire aux malts et aux houblons. Vous l'aurez compris, qu'elles soient liquides ou sèches, les levures offrent de nouvelles possibilités au brasseur pour personnaliser sa bière. A vous de choisir la levure qui s'adaptera le mieux à votre recette.

Voir les levures